mardi 4 août 2015

Mahomet était-il fou ?

Mahomet était-il fou ?
Mahomet était-il fou ?

Par un travail minutieux de relecture psychologique du Coran et des autres sources biographiques concernant Mahomet, l'auteur repère les symptômes pathologiques du Prophète de l'Islam. Son diagnostic est sans appel : l'homme souffrait d'une paranoïa quérulente avec trouble dissociatif de l'identité. L'auteur montre que Mahomet s'identifiait aux prophètes antérieurs (Jésus et Moïse notamment), qu'il plagiait. Adaptant leurs propos et leur accomplissement à la culture du monde arabe, il imposa ces nouvelles doctrines à son peuple principalement par une agressivité directe et des manipulations politiques. Or, l'Islam a connu un succès phénoménal de son vivant et à travers les siècles. À ce stade intervient donc une autre question : Comment Mahomet est-il parvenu à convaincre les foules ? L'auteur analyse alors la personnalité du peuple soumis et la réussite de cette religion à travers les siècles. L'auteur déconstruit également l'ensemble des présupposés scientifiques et philosophiques qui sont à l'origine de la religion musulmane (cosmologie, biologie, psychologie, etc.). Le discours moral et politique de Mahomet est confronté à ses propres contradictions