dimanche 3 juin 2012

'Comment réussir à travailler avec presque tout le monde'. 

Quand je suis tombé sur ce livre, je me suis dit que l'auteur savait créer des titres alléchants.
J'étais donc un peu sur mes gardes quand j'ai commencé à le lire.
Mais de fil en aiguille j'ai apprécié le message.

Il est simple, peut-être simpliste, mais je le trouve efficace. Le voici.
Quand nous rencontrons une difficulté avec quelqu'un, nous avons trois possibilités :
- soit nous blâmons la personne en face de nous : 'C'est encore cette brêle de XXX qui a encore ...'.
- soit nous nous blâmons 'C'est encore de ma faute!'
- soit nous cherchons à comprendre ce qui s'est passé, sans juger, en essayant de voir ce que l'autre voit dans son monde.

Un exemple tout bête... J'ai envoyé il y quelques semaines un message à un collègue sur son adresse de travail. Les jours passaient, et il ne me répondait pas. J'ai fini, sans m'en rendre compte, par me dire qu'il n'étaut pas fiable, à ressentir de l'animosité contre lui. Jusqu'au jour où il m'a envoyé un message pour me dire qu'il était désolé de ne m'avoir pas répondu tout de suite parce qu'il était en congés. Immédiatement ma perception de cette personne s'est modifiée, mon animosité est tombée.

Ce que j'ai appris avec ce livre, c'est à me demander quand j'ai une réaction : ''Je suis en train de blâmer qui là?, Comment est-ce que je pourrais interpréter cela différemment?'.


La difficulté c'est de me rendre compte que je suis en train de réagir, d'interpréter. Il y a des fois, mes réactions sont tellement automatiques, que je ne rends même pas compte que je suis en train de réagir, d'interpréter ce qui se passe...