dimanche 4 septembre 2011

Thierry Cumps : L'association suivi de ma biographie


Comme toutes les associations font leur pub à la télé, à la radio, dans les journaux ou sur les affiches dans le métro (ou ailleurs), j'ai décidé de faire la pub de l'association que j'ai créé avec les moyens que j'ai (internet et les livres).
Après avoir créé des sites internet comme le site de l'association : www.cumps.org, j'ai créé un livre pour faire connaître mon association.
Je ne suis pas l'un de ces cinglés qui se prétend célèbre alors qu'il ne l'ai pas, parle de lui à la 3ème personne ou autre malade mental en manque de publicité.
Je suis simplement quelqu'un qui a toujours voulu aider les autres : sous officier de l'armée de l'Air au service de mon pays, pompier et agent de sécurité incendie pour sauver des vies, informaticien pour aider ceux qui ont besoin de mes compétences (je suis toujours informaticien au sein d'une collectivité territoriale), titulaire de diplômes de secourisme, j'ai trouvé plus pauvre que moi aux Philippines et depuis j'ai décidé de donner un but à ma vie (et après ma vie) en lançant ce projet d'association.


L'association CUMPS a été déclarée à la Préfecture de Seine St-Denis (93) le 18 novembre 2010.


Le constat est le suivant :

Les grosses entreprises ont les moyens de se payer des agences web performantes.
Les petites entreprises, associations ou municipalités doivent se contenter de sites personnels dont les fonctionnalités et le look donnent une mauvaise image de ce qu'ils sont. Aussi de nombreuses entreprises (ou municipalités) préfèrent ne pas avoir de site internet plutôt qu'un site internet désagréable à regarder et à utiliser.
J'ai fondé cette association pour offrir à tous ceux qui n'ont pas les moyens de payer, les mêmes services que les agences web les plus performantes. Avec plus de 25 ans d'expérience dans le développement informatique, j'ai décidé d'offrir mon savoir à ceux qui en ont le plus besoin.


Depuis sa création, l'association CUMPS a créé des sites internet, réalisé des audits, donné des conseils, publié des formations.
Pour le moment, nous n'avons travaillé qu'avec des francophones.

Nous allons désormais étendre nos services à un public anglophone tout en continuant à travailler pour les pays francophones.



Pour la France et les pays francophones :
  1. Continuer à donner des conseils et à rendre des services comme la création de sites internet.
  2. Augmenter le nombre de nos collaborateurs afin de rendre internet encore plus facile pour tous ceux qui en ont besoin.
Nous avons commencé à nous faire connaître en France et dans les pays francophones. Mais notre association est encore sous-développée. Nous avons besoin de recruter afin de répondre à la demande toujours croissante de personnes seules face à internet.



Pour les pays en voie de développement :
  1. Donner des formations gratuites afin d'aider les pauvres à obtenir un emploi.
  2. Favoriser le développement du tourisme grâce aux sites portails (voir ceux des Philippines et de la Thaïlande).
  3. Favoriser le développement des industries locales en permettant aux petites entreprises locales d'avoir un site internet.

Dans un premier temps, nous pensons former des thaïs et des philippins afin de les intégrer à notre association, de sorte qu'ils pourront eux-même former leurs compatriotes. Le but étant d'aider les populations locales à obtenir des emplois grâce à la formation.
Si nous rencontrons le succès avec ces 2 pays, on pourra imaginer étendre notre modèle à d'autres pays en voie de développement.


Comment nous aider ?
Vous pouvez parler de nous, de notre association : www.cumps.org
Vous pouvez aussi acheter le livre (en cliquant sur l'image plus haut). Tous les bénéfices servent uniquement à l'association. Nous acceptons également les dons (ceux-ci sont déductibles des impôts).

Notre association respecte les 3 conditions suivantes :
  1. être à but non lucratif,
  2. avoir un objet social ou une gestion désintéressée,
  3. ne pas fonctionner au profit d'un cercle restreint de personnes.
Montant ouvrant droit aux réductions d'impôt : 66 % des sommes versées. Limites : 20 % du revenu imposable.


En tout cas merci d'avance et rappelez vous que nous ne sommes que des passagers sur cette planète, alors autant faire le bonheur des gens (quand nous le pouvons) et laissez une bonne image de notre passage.

Thierry Cumps