lundi 19 septembre 2011

Comment se faire publier ?

Je tenais à écrire ce petit post sur la façon qu'a un auteur de faire publier son livre.

Tout le monde connait les grandes maisons d'édition, il y en a encore plus de petites dont beaucoup font faillite au bout de quelques années d'existence. Si vous avez la chance que votre manuscrit soit retenu par une maison d'édition, on vous fera signer un contrat dont les droits d'auteur se situeront entre 5 et 10% du prix du livre et ce sera le plus souvent 8% avec peut être un à-valoir (avance sur vos recettes) qui peut parfois atteindre 1.500 €.
Si vous êtes publié par une de ces grandes maisons d'édition, c'est que vous avez franchi les barrières des comités de lecture et que la maison d'édition a misé sur vous. Par conséquent vous méritez d'être appelé écrivain. Si vous vendez plus de 10.000 exemplaires, on peut commencer à parler de succès.

Par contre, si vous décidez de publier vous même vos œuvres (auto-édition), personne n'a jugé de l'intérêt de celles-ci et vous pouvez très bien publier n'importe quoi. Vous ne méritez pas le titre d'écrivain. Par contre, vous pouvez fixer vous même le prix de vos livres et pourquoi pas toucher 50% du prix de ceux-ci. Vos livres ne seront pas disponibles en librairies, ni dans les grands magasins, tout au plus sur des sites internet comme Amazon.
Cependant, vous pouvez très bien vivre de votre plume en auto-publiant vos livres, il suffit de vendre une centaine de vos livres par mois à 10 € de bénéfice par exemplaire ou 200 livres par mois à 5 € de bénéfice par exemplaire. mais ne comptez pas sur le site internet pour faire la publicité de vos livres. Ce sera à vous de faire tout le travail de marketing.
J'ajouterai que vous ne devriez pas payer pour être auto-édité, en dehors de l'achat d'un exemplaire de chacun de vos livres (et des révisions) afin de juger de la conformité du livre par rapport à ce que vous en espériez. Les éditeurs qui vous demandent de l'argent pour être publié me font penser à ceux qui vous demandent de l'argent pour avoir un emploi, cela sent mauvais et ne présage rien de bon pour la suite. Il faut savoir qu'en auto-publication, on n'imprime les livres qu'à la commande, donc pas de commande, pas de frais et aucun stock à gérer. Ceci est rendu possible grâce aux nouvelles imprimeries numériques qui permettent d'imprimer un support numérique en petite quantité, voire 1 seul exemplaire.

Je n'ai pas à juger de la valeur de l'un ou de l'autre. Il faut savoir que l'écrivain qui vend le plus en ce moment - Marc Lévy - est assez critiqué par les spécialistes qui le juge trop populaire (un peu comme les films comiques français qui font entrer de l'argent mais sont descendus par les critiques).

Donc même si décidez de publier sur un site comme Lulu.com ou Thebookedition.com, c'est votre choix et cela ne préjuge en rien de la qualité de votre œuvre. Certains livres dans des maisons d'édition prestigieuses m'ont profondément ennuyé, je peut retrouver le même ennui sur des livres en auto-édition.

Comme je part du principe que je ne suis pas écrivain et que mes livres intéressent trop peu de gens pour qu'ils soient vendu en librairies, je me satisfait très bien de les vendre sur Lulu.com et sur Amazon.

Retrouvez mes livres sur Lulu.com
Les sites pour être publiés sur www.annuairedelafrance.net