dimanche 7 août 2011

L'Exequatur de Marc Boulet


Je viens de terminer L'Exequatur de Marc Boulet et comme à mon habitude je vais vous en dire quelques mots.

Présentation de l'éditeur
Exequatur : décision par laquelle un tribunal rend exécutoire sur le territoire national un jugement ou acte étranger. (Le Robert). Le journaliste Luc H. ignorait tout de ce terme juridique barbare jusqu'à un fatal jour de juin 2003 où i reçoit une lettre recommandée qui le met en demeure de payer 172 496, 60 Euros, à titre de réparation du préjudice accusé à un certain Carlo L. Carlo L, Luc l'avait rencontré il y a vingt ans en enquêtant sur le tourisme sexuel aux Philippines. Cet homme, pédophile notoire, s'était complaisamment laissé photographier, et le reportage était paru sans l'ombre d'un problème. Comment Luc peut-il être condamné pour un reportage vieux de vingt ans, et surtout sans même savoir qu'un procès était en cours contre lui ? un piège hallucinant est en train de se refermer sur Luc H. dont la vie va basculer dans un cauchemar qui le conduira jusqu'en Chine. 

Il s'agit d'un roman noir sur le thème de la justice mais même si le sujet est on ne peut plus sérieux, le livre se lit très facilement, je le conseille donc à tout public (sauf jeunes enfants de moins de 15 ans).
La lecture de ce livre pourrait donner lieu à un débat sur la justice ou la vengeance, je le recommande donc aux professeurs à la recherche de livres pour leurs élèves.
Je n'aime pas trop parler du récit lui-même, pour ne pas gâcher la surprise aux futurs lecteurs, mais ceux qui connaissent Marc Boulet ne seront pas déçus, on peut lire l'Exequatur comme un roman d'aventures. Pour ma part j'ai été scotché à ce roman du début à la fin et c'est pour cela que j'ai trouvé le temps de le lire en quelques jours.
Au passage, si vous ne connaissez pas encore  le journaliste - écrivain Marc Boulet, n'hésitez pas à vous procurer quelques uns de ces livres, si vous aimez l'aventure et l'exotisme, vous ne serez pas déçu !

Bien sûr, j'ai été tenté de faire un parallèle entre le personnage central Luc H et Marc Boulet mais je ne souhaite à personne ce qui est arrivé à Luc H au début du roman et surtout pas à un écrivain aussi sympathique que Marc Boulet.

J'ai fait 3 années de droit et je me rappelle que dans les études de cas, que ce soit en droit civil, pénal ou droit du travail, nous ne sous intéressions qu'à l'aspect technique de l'affaire et jamais à son côté humain. On sait que la justice est aveugle et qu'elle peut frapper l'innocent comme le coupable mais la justice est-elle humaine ?

Comme dit mon collègue de travail : "on ne vit pas dans un monde de bisounours" et personne n'est à l’abri d'un crétin qui va vous faire un procès dans l'espoir de se faire de l'argent.
Est ce que la justice est juste ? j'en doute.